bijoux-nara.com
Infos Mode

Bizance : la nouvelle marque dessinée par Bérangère Claire


Promesse de renouveau mais aussi de renaissance dans un contexte si particulier, la marque Bizance est tout un symbole pour Bérangère Claire qui a longtemps proposé sa propre mode éponyme de 2007 à 2015, fabriquée en France. Aujourd’hui, elle a rejoint Jean-Baptiste Bessone alias JB, un ami d’enfance, dans une nouvelle aventure dont elle est la directrice artistique. “Après avoir trop travaillé seule et subit un rythme effréné, Bizance c’est l’idée de produire à notre rythme en essayant de sortir du système du calendrier imposé par les Fashion Weeks, confie Bérangère Claire. Nous déclinons un vestiaire quotidien, facile à porter, dans un style intemporel et avec une vraie traçabilité.”
 

Bizance, collection été 2020.

De fait, pour le sourcing et la fabrication, le duo travaille avec un partenaire indien situé près de New Delhi envers lequel Bizance a toute confiance. “L’usine existe depuis les années 70 et est gérée par la troisième génération, explique Bérangère Claire. Le fabricant source lui-même toutes ses matières comme le coton bio certifié GOTS et le polyester recyclé à 30 % que nous avons choisi pour les collections. Provenance, traçabilité, mais aussi audits environnementaux et sociaux, l’idée est de faire le mieux possible pour proposer des collections responsables.”
 
La première collection, lancée pour l’été 2020, compte une soixantaine de références avec des robes, des chemises, des jupes, des tee-shirts, des tops, des combinaisons et des sweatshirts. “Si les coupes ou les imprimés suivent les tendances, Bizance propose dans l’esprit des pièces indémodables qui peuvent se porter saison après saison”, souligne la créatrice, tandis que les étiquettes sont en papier recyclé et les blisters qui emballent les produits sont en plastique recyclé. “Nous essayons au maximum de faire les choses au mieux”, poursuit-elle.
 

Bérangère Claire habillée en Bizance et son associé JB.

Vendue à partir de 35 euros pour un tee-shirt en coton bio et jusqu’à 109 euros une combi pantalon en viscose en passant par 69 euros pour un sweatshirt ou une chemise, Bizance tend à rester accessible. Déjà disponibles sur le e-shop de la marque, les lignes font également leurs premiers pas en boutiques. Une quarantaine de points de vente référencent déjà celle-ci entre la France et la Belgique, notamment Madame M, rue Mandar à Paris. “Le confinement a mis un coup d’arrêt aux livraisons qui viennent seulement de reprendre, donc c’est le vrai lancement !”, souligne Bérangère Claire.

Pour l’hiver 2020, le dressing de Bizance introduira quelques pièces mixtes comme des tee-shirts et des chemises, des pièces oversize. “J’ai toujours aimé et proposé ce twist avec le vestiaire masculin dans mes collections, c’est un style auquel je tiens particulièrement et qui va être insufflé dans les futures collections”, conclut la directrice artistique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Les jeunes créateurs français en danger immédiat

info mode

PFW Online : la Fédération lance sa plateforme avec YouTube, Google, Instagram et Facebook

info mode

Priscilla Jokhoo (FFPAPF) : “Aujourd’hui, les jeunes marques sont plus agiles et authentiques”

info mode