bijoux-nara.com
Image default
Infos Mode

Carlin repense son cahier de tendances


Rationalisation des collections, amélioration du sourcing matières, boum des ventes en ligne, généralisation du télétravail ou encore digitalisation des événements, la pandémie de coronavirus a vu bon nombre de tendances émergentes exploser. C’est dans ce contexte aussi inédit qu’incertain que Carlin reformule ses cahiers de tendances. L’idée sous-jacente est de répondre avec pragmatisme, mais aussi “créativité”, précise-t-on chez Carlin, aux attentes des consommateurs finaux, et non plus uniquement à celles des clients (marques…) des bureaux de tendances.

Carlin revoit la méthodologie de ses cahiers de tendances pour répondre aux préoccupations des consommateurs finaux

Premier changement: Carlin fait évoluer la structure et la saisonnalité de ses cahiers de tendances. Le bureau, présent dans 25 pays, n’opte donc plus pour une anticipation saisonnière à 18-24 mois, mais proposera un cahier par semestre pour permettre à ses clients de proposer “le bon produit au bon moment”. L’édition 2021.1 devrait ainsi être publiée avant le 10 janvier 2021. Ces éditions seront complétées par des mises à jour digitales, newsletters ou informations disponibles sur les espaces privés des clients Carlin. 

Du côté de la méthodologie, Carlin ne met plus en avant quatre thèmes, ce que font historiquement les bureaux de tendances pour couvrir tous les marchés, mais choisit de mettre en lumière trois grands enjeux. Des enjeux dont les noms ou même le nombre évolueront au fil du temps pour plus de flexibilité et pour répondre aux attentes réelles des consommateurs. 

Pour ce premier semestre, les enjeux abordés seront donc “Alone Together” ou un tour d’horizon de l’ensemble des solutions (produits, services…)  permettant de se protéger des contacts humains tout en compensant leur manque. “Digitally Yours” qui explore comment Internet et plus globalement les technologies redessinent les modes de vie. Et enfin “From Global to Local” qui souligne comment, même sans déplacements, il est possible de réinventer la créativité.
 
Pour répondre aux questions soulevées par ces enjeux, Carlin s’est appuyé sur trois piliers que ses clients retrouveront sur les dix prochaines années. Avec le premier d’entre eux, “Anticiper”, Carlin ajuste ses analyses selon les zones géographiques et les industries pour anticiper les différentes attentes des marchés. Le second pilier est la “Créativité”, pour créer le désir, chose plus que nécessaire dans cette période. Désormais incontournable, la responsabilité sociale et environnementale (R.S.E.) est le troisième pilier. Dans un contexte d’urgence climatique et sociale mondiale, les entreprises doivent le considérer en amont de toute réflexion stratégique.
 

 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Proenza Schouler: rétrofuturisme et upcycling au programme de l’été 2021

info mode

Comment Gucci s’est transformée de griffe aspirationnelle à marque inspirante

info mode

Yohji Yamamoto : l’art du drapé ritualisé à l’Hôtel de Ville

info mode