bijoux-nara.com
Infos Mode

Des Petits Hauts: 20 ans de succès et de nouveaux projets


Reconnaissables par les plus fidèles de leurs acheteuses, les pièces signées Des Petits Hauts ce sont notamment des gilets en mohair aux couleurs douces, des blouses aux imprimés originaux ou encore ces petites broches collectionnées par les afficionados de la marque. En 20 ans, Vanessa et Katia Sanchez ont construit une marque incontournable de l’univers de la mode française qui s’appuie aujourd’hui sur un réseau de vente qui compte 92 boutiques succursales (dont 8 en Belgique, 2 en Suisse et 2 en Espagne) mais aussi 800 détaillants multimarques dont 60% à l’export, ainsi qu’une présence au sein des Galeries Lafayette Haussmann et Printemps Haussmann.

Vitrine parisienne Des Petits Hauts aux couleurs des 20 ans.

 
“Des Petits Hauts est une marque transgénérationnelle qui attire par son univers, par la qualité de ses fils, par l’exclusivité de ses imprimés, tous réalisés en interne, confie Vanessa Sanchez à FashionNetwork.com. Ce qui nous préoccupe en période de création, c’est la subtilité et la pertinence de nos couleurs, la gaieté, la féminité de nos modèles, la douceur de nos mailles… Tous ces détails très ‘Des Petits Hauts'”.

À l’heure de ses 20 ans, la marque capitalise plus que jamais sur ses valeurs et sort une capsule anniversaire en édition limitée. Cinq produits iconiques dont le fameux gilet rose en mohair des débuts, la marinière revisitée pour habiller l’homme, la femme et la petite-fille, une blouse romantique avec un imprimé fait de petits chats et d’illustrations (un must-have de la marque), un foulard en soie assorti et enfin un coffret de quatre broches pailletées. “L’aventure a démarré il y a 20 ans, Katia avait fini son école de style et quitté le poste qu’elle occupait ; quant à moi, j’avais ouvert trois boutiques de prêt-à-porter après trois ans passés dans l’informatique. Katia m’a proposé cette nouvelle aventure entrepreneuriale, poursuit la cofondatrice. Nous nous sommes lancées en créant une petite collection de 20 tee-shirts en côte 1×1 avec des petits détails, des couleurs douces dont du rose poudré et des paillettes. Tout l’ADN de la marque était déjà là et les pièces siglées par la petite breloque en forme d’étoile qui identifie nos produits et qui nous a porté chance.”

Un anniversaire qui s’accompagne également d’autres surprises: après un coffret en collaboration avec My little Box en septembre, suit en ce moment une collection écoresponsable avec Fairly Made, tandis que des rencontres avec les meilleures clientes sont prévues en novembre… “Et nous espérons bien fêter nos 20 ans en boutiques et sur le site en décembre, pour un Noël à notre image: un shop d’objets entièrement roses à l’effigie de cet anniversaire, réalisés avec des petits créateurs sélectionnés”, confie Vanessa.

Portrait de Vanessa Sanchez, cofondatrice Des Petits Hauts.

 
De quoi rebooster le moral de la marque qui a beaucoup souffert du confinement. “Après un moment de stupeur, nous avons mis en œuvre beaucoup de mesures pour affronter cette crise. Nous avons procédé à des réductions de frais et de charges, nous avons mené des négociations avec nos bailleurs et nos fournisseurs, confie Vanessa Sanchez. La situation n’était pas simple: en mars, nous finissions seulement de régler nos fournisseurs pour la collection été 2020, passions en même temps nos commandes hiver 2020, étions en phase d’investissement pour la collection été 2021 et n’avions pas encore perçu les règlements de nos clients wholesale et notre réseau retail était à l’arrêt ! Bref, ces derniers mois ont été très tendus.”

Pour autant, Des Petits Hauts a été soutenue par sa communauté et le trafic du site a été très bon. La période a aussi permis de réfléchir à l’après. “Celle-ci a mis en exergue à quel point notre mode de fonctionnement actuel est risqué. Nous nous engageons très fortement et trop longtemps à l’avance du fait de notre distribution multicanale. Cela limite forcément notre capacité à nous adapter aux aléas comme cette crise Covid, poursuit la cofondatrice. Nous devons gagner en souplesse. Nous devons renforcer notre collaboration avec nos fournisseurs, mais aussi notre partenariat avec nos clients détaillants afin de repenser la distribution de nos collections”.

Les éditions limitées signées Des Petits Hauts pour les 20 ans.

 

Travail avec Fairly Made

En parallèle, l’écoresponsabilité fait partie des autres réflexions menées par la marque. Si celle-ci a toujours été soucieuse de son sourcing (les trois-quarts de la production de maille utilisent des fils Italiens), aujourd’hui elle tend à faire toujours mieux. “En septembre 2018, j’ai fait la rencontre des fondatrices de Fairly Made, explique Vanessa Sanchez. J’ai trouvé leur démarche vraiment intéressante car elles s’engagent à travailler sur toute la filière: du cultivateur de coton, en passant par le tisseur, le façonnier jusqu’à l’étiquette. Nos collaboratrices, comme une partie de nos clientes, sont très sensibles à cette démarche et cette progression vers plus d’écoresponsabilité. Nous allons entamer la deuxième phase de notre collaboration qui va nous aider à améliorer la traçabilité d’une partie de notre collection. Nous nous inscrivons dans une démarche discrète qui participera à réduire l’impact environnemental d’une partie de notre collection. Nous ne souhaitons pas forcément communiquer sur le sujet, mais si la cliente cherche l’information, elle pourra l’obtenir. Malheureusement, il est très difficile d’être 100% écoresponsable. Nous avançons et sensibilisons nos partenaires fabricants afin de les inscrire dans un cercle plus vertueux”.

Des Petits Hauts fêtent 20 ans de création.

 
Une démarche qui rejaillit également sur le nouveau projet Des Petits Hauts qui, depuis cet été a vu la naissance d’une marque d’accessoires baptisée Feeka et déjà diffusée au sein de l’enseigne. “C’est une petite sœur, qui a son propre univers, poursuit Vanessa. Celle-ci met en avant l’artisanat indien avec des bijoux dorés à l’or fin, de jolies pierres naturelles, des écharpes en laine ou en voile de coton, des foulards en soie, des imprimés exclusifs, également, de la maroquinerie et toute une papeterie qui reprend tous les imprimés des thèmes et qui n’utilise que du papier recyclé”.

La première collection est déjà distribuée depuis la rentrée chez quelques multimarques. Tandis que la première boutique a ouvert en septembre à Lyon, rue Emile Zola. Le site ouvrira à la fin du mois d’octobre. “En parallèle, une partie de la collection Feeka sera également distribuée au sein des boutiques Des Petits Hauts qui s’apprêtent à reprendre leur développement en Europe. Certains coloris seront adaptés et exclusifs pour cette collaboration”, conclut Vanessa Sanchez.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Givenchy: Holly Gollightly en version inclusive pour les débuts de Matthew M. Williams

info mode

Dior Homme : “Black Diaspora” ou le regard du peintre Amoako Boafo

info mode

Maison Alaïa lance sa collection Editions, une ligne de rééditions de pièces cultes

info mode