bijoux-nara.com
Infos Mode

La capeline et le jumpsuit, deux icônes du vestiaire YSL, réinventés en parfums


(Relaxnews) – La garde-robe olfactive de la collection Le Vestiaire des Parfums d’Yves Saint Laurent Beauté s’enrichit de deux nouvelles fragrances inspirées des pièces et matières iconiques sublimées par le grand couturier français. La capeline et le jumpsuit, deux pièces fonctionnelles qu’Yves Saint Laurent a transformées en véritables icônes de mode, se muent aujourd’hui en parfums de caractère.

Yves Saint Laurent Beauty

Yves Saint Laurent a cassé les codes de la mode féminine, l’agrémentant de pièces tout droit sorties de la garde-robe masculine, piochant dans les richesses de l’Orient, ou métamorphosant des pièces initialement fonctionnelles en icônes de mode. Des créations qui demeurent aujourd’hui des incontournables, et qui ont inspiré toute une collection de fragrances, Le Vestiaire des Parfums, signée Yves Saint Laurent Beauté.

C’est aujourd’hui au tour de la capeline et du jumpsuit, deux pièces emblématiques, de rejoindre ce vestiaire olfactif créé à partir de duos d’ingrédients inattendus, voire surprenants, en clin d’oeil au style et à l’esprit visionnaire du grand couturier français.

Dans les années 60, la capeline devient un accessoire ultra chic qui ne se limite plus uniquement à se protéger du soleil. Le chapeau à large bord, qui offre une allure à la fois mystérieuse et sensuelle, inspire aujourd’hui un parfum du même nom concocté par Juliette Karagueuzoglou, qui s’articule autour du lys et de la vanille. La fragrance s’ouvre sur des essences de mandarine et de bergamote, associées à un accord lys. Celui-ci se révèle grâce au néroli, les muscs blancs, l’absolu de fleur d’oranger, l’ylang-ylang, l’essence de vétiver et surtout l’aboslu de vanille.

Le maître parfumeur Carlos Benaïm s’est vu confier la composition de “Jumpsuit”. Pièce utilitaire réservée à la course automobile ou au parachutisme, la combinaison devient plus élégante que jamais sous le coup de crayon d’Yves Saint Laurent, et se réinvente aujourd’hui en un parfum dominé par le magnolia et la bergamote. Plus en détail, la bergamote et le petitgrain bigarade ouvrent la fragrance, puis intervient l’essence de magnolia dont les différentes facettes se déploient grâce à un accord de pivoine et l’absolu de jasmin. En fond, on retrouve un accord de pêche, des muscs blancs, et un santal blanc pour la touche poudrée.

Proposés à partir du 24 avril, les deux parfums enrichissent un vestiaire olfactif déjà composé des fragrances “Tuxedo”, “Saharienne”, “Caban”, “Caftan”, “Trench”, “Blouse”, et “Grain de Poudre”.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 AFP-Relaxnews.



Source link

Autres articles

Chanel augmente les prix de ses sacs à main et de sa petite maroquinerie

info mode

Un artisan de Floride fabrique des masques en peau de python et d’iguane

info mode

Les langues se délient sur les masques excentriques d’une designer islandaise

info mode