bijoux-nara.com
Infos Mode

Riccardo Tisci conçoit les costumes de l’opéra de Marina Abramović consacré à la Callas


Le directeur créatif de Burberry, Riccardo Tisci, explore un nouveau métier: le styliste italien a créé les costumes du dernier projet en date de Marina Abramović, l’opéra 7 Deaths of Maria Callas. La première mondiale de cette œuvre originale a eu lieu mardi soir au Bayerische Staatsoper de Munich (le théâtre national de Bavière, ndlr), en Allemagne.

Une maquette de costume signée Riccardo Tisci pour l’opéra “7 Deaths of Maria Callas” – © Cortesia da Burberry

Marina Abramović a imaginé cet opéra avec le compositeur Marko Nikodijević, en sélectionnant les plus grands airs du répertoire de Maria Callas — Carmen, Tosca, Otello, Lucia di Lammermoor, Norma, Madame Butterfly et La Traviata — pour illustrer le destin tragique de la soprano grecque née à New York.

Pour Carmen, Riccardo Tisci a dessiné une veste en crêpe rouge surdimensionnée, qui scintille de cristaux brodés ; pour Lucia di Lammermoor, le styliste a créé une robe en satin perlé avec des motifs floraux incrustés de dentelle de Chantilly, le tout recouvert d’un long voile.

En plus de la mise en scène et de la création de la scénographie, Marina Abramović se produira sur scène. L’artiste a également collaboré avec l’acteur Willem Dafoe sur un film tourné spécialement pour la première. 7 Deaths of Maria Callas sera ensuite présenté à Berlin, Athènes et Paris.

“J’ai l’âme d’un rêveur, d’un romantique… Je n’ai eu aucun mal à m’impliquer dans ce projet qui explore le thème de l’amour sous toutes ses formes, de la lumière à l’obscurité. Marina fait partie de mon cercle proche, comme un membre de ma famille, et je me sens privilégié de pouvoir la compter parmi mes amis”, confie Riccardo Tisci. “Elle fait partie des artistes les plus novateurs et audacieux de notre époque. C’est un honneur incroyable de collaborer avec elle une fois de plus, et sur un sujet qui nous tient tant à cœur à tous les deux”.

La conception des costumes de 7 Deaths of Maria Callas est donc le fruit d’une collaboration entre deux amis proches, Marina Abramović et Riccardo Tisci — une expérience créative commune qui aboutit à une relecture moderne des costumes de spectacle. Maria Callas, c’est la diva par excellence : une chanteuse si douée que le compositeur et pianiste Leonard Bernstein l’appelait “la Bible de l’opéra”.

“Voilà 30 ans que je rêvais de faire aboutir ce projet. Mourir d’un chagrin d’amour, voilà le fil conducteur qui réunit chaque partie de cet opéra, dans un projet centré sur l’amour et ses formes, à l’image de ma relation avec Riccardo. Lorsque le projet a commencé à se concrétiser, la question ne s’est pas posée : c’est lui qui devait créer tous les costumes, parce qu’ensemble nous sommes l’image même de l’amour, lui la mode et moi l’art, deux mondes qui se croisent dans un dialogue créatif d’amour, de respect et de liberté. Je suis très fière de ce travail d’équipe et je remercie Riccardo de m’avoir appris à être élégante et confiante en tant que femme, dans ma vie comme dans mes performances”, raconte l’artiste d’origine serbe.

Pour les amateurs d’opéra et de spectacle vivant qui auraient manqué la première munichoise, 7 Deaths of Maria Callas sera diffusé en direct sur Staatsoper.tv le 5 septembre 2020 à 18h30, et sera disponible en vidéo à la demande pendant 30 jours à partir du 7 septembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com



Source link

Autres articles

Le Festival de Hyères se tiendra du 15 au 19 octobre

info mode

Confinée à Londres, Mary Katrantzou lance sa nouvelle ligne, Mary Mare

info mode

A 81 ans, le créateur japonais Kenzo Takada meurt des suites du Covid-19

info mode