bijoux-nara.com
Image default
Accessoires Mode

Le crane en bijou : un symbole contemporain de conscience et de liberte

Gothique et rock. Dans l’imaginaire collectif, le crâne renvoie aux superstitions, aux tatouages corporels, aux pirates et aux affrontements navals, aux signaux de danger. Des significations qui n’ont souvent rien de positif. Mais est-ce vraiment le cas ? Aidé par la mode, ce symbole exerce désormais une attraction viscérale sur les fashion addicts, qui aiment l’interpréter à leur goût. Libéré de son aura maudite originelle, le crâne révèle son âme pop et ironique, devenant une icône incontournable : les imprimés et les motifs abondent sur des vêtements et des bijoux grinçants et sophistiqués.

Le début du mythe : signification et histoire du crâne

Symbole universel, le bijou tête de mort plonge ses racines dans l’histoire de toutes les cultures. Pour les civilisations anciennes telles que les Égyptiens et les Aztèques, il représentait le cycle de la mort et de la renaissance. Ainsi, depuis des millénaires, l’effigie du crâne humain accompagne notre évolution sociale et spirituelle. Ses significations changeantes sont reliées à d’autres emblèmes, dans un échange créatif de suggestions qui manifestent néanmoins une cohérence avec les attributs originaux, au premier rang desquels la précarité de l’existence, le temps qui passe et qui s’efface. Dans les cultures archaïques, la mort n’était pas stigmatisée comme dans le monde occidental d’aujourd’hui, et les saisons de la vie étaient traitées avec la même révérence que celle réservée aux dieux qui les contrôlaient.

Dans un échange sémantique, le crâne représente donc la seule chose qui reste fatalement après la disparition de l’être humain : le squelette, dont il est un ensemble de symboles, le  » ciel du corps « . Placée au-dessus de la réalité physique et corporelle de l’homme, elle est liée à l’esprit, siège de l’esprit et de la rationalité, donc de l’humanité dans sa plus pure expression.

Le crâne dans l’art : une inspiration parfaite pour les bijoux

Les crânes ont toujours été une représentation typique dans l’art. Il suffit de penser à leur utilisation par les pirates sur leurs drapeaux en guise d’avertissement.

Plus récemment, le crâne est entré dans le courant de l’art contemporain avec For the love of God, une œuvre de l’artiste britannique Damien Hirst datant de 2007. Il s’agit d’un véritable crâne humain sur lequel ont été appliqués plus de 8600 diamants, pour un coût de 16 millions d’euros. L’installation a fait grand bruit : une provocation qui désacralise le thème de la mort en le libérant de l’aura de peur et de douleur qu’il véhicule.

Bijoux tête de mort : Maria Cristina Bijoux en argent sterling

Emblème récurrent de l’art et de la mode, le crâne est un incontournable de l’univers de la joaillerie, renforçant son symbolisme et accentuant sa proéminence en tant que complément essentiel du look quotidien. La collection Skull pour hommes propose ce symbole dans une touche contemporaine et stylistique. Bracelets et colliers en argent naturel ou rose, agrémentés de petits crânes précieux et de pierres naturelles comme les perles de lave, l’agate noire et la sodalite. Avec ces bijoux pour hommes, la tête de mort prend des connotations irrévérencieuses et devient iconique, même sous la forme la plus classique de porte-clés et de boutons de manchette.

Autres articles

Les matériaux naturels s’invitent dans les bijouteries

administrateur

Bijoux vikings : Comprendre leurs histoires et leurs importances

Emmanuel

Bijoux marins pour homme : quelles sont les tendances ?

Emmanuel