bijoux-nara.com
Image default
Accessoires Mode

La mode et les bijoux selon les décennies : s’habiller vintage en 2021

Puisque la tendance est depuis plusieurs années au style rétro, du come-back des années 70 au retour en grandes pompes des années 90, comment allier vintage et modernité, en passant bien sûr par la case bijoux ? Réponse dans cet article.

Machine à remonter le temps

La mode est un cycle, et les créateurs le savent bien. Si les critères de beauté changent en permanence, et que la Renaissance préféraient aux femmes saturées d’UV du 21ème siècle les femmes au teint blanc nacre, la mode consacre quant à elle des éternels retours. Il n’y a qu’à penser au succès actuel des corsets, que les bourgeois et les nobles ont commencé à porter sous leurs robes à partir du XVIème siècle, puis tombés en désuétude à la libération de la femme. D’autres pièces restent cependant en permanence à la mode.
Côté accessoires, les bijoux sont des indispensables dont on ne se lasse pas et qui permettent d’être chic en tout temps. Il existe d’ailleurs des boutiques de vente de bijoux d’occasion pour un côté vintage, notamment chez Miller Paris. Vous l’aurez donc compris : alors que certaines pièces sont intemporelles, d’autres sont jetées aux oubliettes et ressorties après plusieurs centaines d’années par les stylistes, nostalgiques d’époques rêvées. Embarquez donc à bord de notre machine à remonter le temps, direction la mode des années 40, 50, 60, 70, 80, 90 et 2000… avec une touche de modernité.

Années 40 : le style fait la résistance

Outre-Atlantique, la glamour est mis à l’honneur par des icônes sulfureuses telles que Rita Hayworth. Côté Europe, l’atmosphère est radicalement différente. La guerre fait rage et les femmes sont victimes du rationnement. Les textiles deviennent des produits limités, puisque la majorité des industries sont consacrées à la production d’armes. C’est sans compter sur les femmes, qui font preuve d’une ingéniosité remarquable pour réinventer la mode. Les rideaux sont utilisés pour coudre des robes, tous les matériaux sont bons pour coudre de belles pièces. D’autant que les critères d’habillement de l’époque sont très encadrés : jupe droite qui ne monte pas plus haut que le genou, blouse aux épaules carrées,… Le vêtement est un symbole de l’oppression, de l’Occupation. Il faut donc rentrer dans le moule, ne pas se faire remarquer. Les pièces phares des années 40 sont donc des basiques, qui ne manquent cependant pas d’élégance : la jupe crayon, le sac en bandoulière, et le chapeau. En 47, après la libération, Christian Dior fait sauter les carcans et lance la collection Corolle, dont les pièces enserrent la taille et mettent en valeur les formes. C’est le signe de la renaissance de la mode.

Années 50 : l’après-guerre

A la fin de la guerre, les Trente Glorieuses célèbrent le retour de la mode féminine. Alors que les femmes se mettent au travail et portent des vêtements confortables, les années 50 laissent place à la réinvention du textile. Marilyn Monroe, Audrey Hepburn et Grace Kelly personnifient ce retour à l’élégance, ainsi que le succès de l’industrie hollywoodienne. C’est également à cette époque que Coco Chanel fait son apparition, laissant derrière elle un héritage fort pour la mode : la marinière, le tailleur et la petite robe noire. Des incontournables qu’on porte encore aujourd’hui en étant sûr de viser juste. Côté coupe, la taille marquée est un indispensable pour les femmes des années 50. Plus scandaleux, le bikini dévoile le corps féminin sur les plages et se généralise petit à petit. Les courbes sont au rendez-vous pour cette décennie ! Pour porter au mieux des pièces de cette époque, rien de tel que des gants, un collier en perles, un chapeau et des jupes longues qui marquent la taille. Certaines friperies spécialisées proposent des tenues vintage que vous pourrez porter avec audace.

Années 60 : révolution

Les 60’s consacrent des pièces inspirées de la mode masculine : le célèbre couturier Yves Saint-Laurent met le smoking, le trench et le tailleur au goût du jour pour les femmes. Côté coiffure, la coupe à la garçonne est de plus en plus prisée. Paradoxalement, c’est aussi la naissance de la mini-jupe, apparat de la féminité exacerbée, qui rencontre un franc succès. De nouvelles matières, de nouvelles formes, de nouvelles coupes voient le jour et imposent l’audace dans l’industrie de la mode. Sur fond de changements politiques intenses et de la révolte de la fin des années 60 (mai 68 en France), les corps et les esprits se libèrent en même temps. Inspirée par la Nouvelle Vague, stimulée par les débats intellectuels enflammés de l’époque, la jeunesse s’affirme. Pour adopter le look 60’s aujourd’hui, on opte pour la fameuse robe Mondrian, de chaussures à talon carré et des bijoux tape-à-l’oeil.

Années 70 : flower-power

Sur les années 70 souffle un vent de liberté. Le mouvement hippie initié dans les années 60 impacte aussi la mode, avec des habits fluides aux imprimés ethniques et exotiques. Contrairement aux vêtements qui serrent le corps, il s’agit ici de le libérer au maximum avec du tissu ample. Parmi les pièces iconiques de cette décennie, on trouve le pantalon patte d’éléphant, la jupe bohème, les cuissardes, ou encore les blouses à frange. De quoi vous inspirer, donc, pour ressembler à la ravissante Jane Birkin ! Là aussi, les bijoux ont la part belle avec la possibilité d’arborer le fameux “peace and love” que ce soit en collier, bracelets, boucles d’oreilles ou même en broche !
Cette mode est revenue il y a de ça quelques années, notamment au moment du festival Coachella, qui a remis au goût du jour le style hippie chic. Vous n’aurez donc aucun mal à vous procurer des pièces 70’s.

Années 80 : disco

C’est avant tout l’apparition d’icônes hautes en couleurs, de Madonna à Michael Jackson, qui dictent au monde de la mode les nouvelles tendances. Le mot d’ordre ? L’audace. Pour cela, on opte pour les couleurs fluos, les leggings et le body. De cette époque, on garde le bandana, le sweat et la mythique paire de Converse (qui a su traverser les époques sans s’essouffler). En ce qui concerne la bijouterie, on s’arrêtera facilement sur des pièces XXL aux couleurs flashy. Finis les looks sages, place aux tenues ostentatoires, qui frôlent parfois le mauvais goût, voire la polémique. Madonna incarne ce flirt perpétuel avec le politiquement correct, en jouant sur les codes de la religion, la sexualité et le politique. Subversif, vous avez dit ? La princesse Diana, elle aussi, crée la controverse à sa manière. Loin de l’étiquette très sévère de la famille royale, elle lance ses propres tendances et ose les décolletés et les tenues extravagantes. Cette image de femme libre lui permet d’avoir une place de choix dans le coeur des britanniques, et plus largement auprès de l’opinion publique.

Années 90 : bling bling

En vogue pour la nouvelle génération, les années 90 ne nous rappellent que trop notre jeunesse : walkman qui crache les tubes des Spice Girls ou des Destiny’s Child un peu trop fort, salopette large, et chouchous à froufrous roses. Tous les jeunes d’aujourd’hui ont d’ailleurs délaissé le slim skinny des années 2010 au profit du jean taille haute (le cultissime Levi’s 501), pièce phare de l’époque. Côté bijoux, le “bling bling” est à l’honneur, misez sur des bagues et colliers à strass.
Quant au crop-top et aux combats boots, la Gen Z en raffole et les exhibe fièrement. La preuve qu’on n’est pas si ringards ! Du style pop girls au look grunge et rock alternatif, la mode des années 90 est pour le moins éclectique et célèbre l’expression de soi par le vêtement. Vous pouvez facilement retrouver des pièces 90’s si vous avez gardé dans de vieux cartons des vêtements de votre jeunesse. Alors, on dépoussière les barrettes kitsches et on adopte le look !

Années 2000 : l’amour du risque

On aurait préféré laisser ces souvenirs modeux dans les abysses de notre subconscient… Car les années 2000, ce sont beaucoup ce fashion faux-pas et autres erreurs que le temps n’a pourtant pas suffi à sublimer. On pense à la micro-jupe rose fushia, aux pantacourts, pantalons (un peu trop) taille basse, et aux robes qui superposent les jeans. Pourtant, cette époque rebute autant qu’elle inspire, puisque certains millenials ressortent des pièces de nos anciens vestiaires. Les pantalons lacés, en cuir rouge, ou bien encore les tops asymétriques se vendent à nouveau comme des petits pains. Pour le meilleur comme pour le pire. Pour les bijoux, ce sont les chaînes en or qui marquent particulièrement l’époque. Sous l’égide de Lindsay Lohan et Jennifer Lopez, les looks sont osés et frôlent parfois le ridicule. Pour adopter le style, on mise donc tout sur le dosage ! Par exemple, on peut revisiter le baggy ou bien la large veste en cuir. Alors que toutes les pièces étaient très moulantes, il s’agit aujourd’hui de les reprendre en taille oversize. C’est la petite subtilité qui fait toute la différence !

Nous espérons que cet article vous aura inspiré, que ce soit pour adopter un look vintage ou pour une soirée à thème qui approche. La tendance 2021 consiste à mixer les époques, vous l’avez sûrement déjà remarqué ! Alors n’hésitez pas à tester afin de trouver votre propre style. Encore une fois, les bijoux, surtout les bijoux vintage d’occasion, complèteront parfaitement votre tenue pour un style qui n’appartient qu’à vous

Autres articles

Quelles sont les tendances de boucles d’oreilles pendantes à adopter en 2021 ?

Emmanuel

Nœud papillon en bois : La tendance mode pour les hommes

administrateur

Boutique Zen : quels sont les types de bracelets qu’on y rencontre ?

Emmanuel